« Monsieur Cuisine Connect » de Lidl, fait son retour en magasin

« Monsieur Cuisine Connect » de Lidl, fait son retour en magasin

Le groupe allemand Lidl, spécialisé dans les produits à bas prix, remet en vente son robot multifonctions « Monsieur Cuisine Connect » à partir de ce lundi 2 décembre.

150 000 robots mis en vente

Ce dernier séduit par son prix, de 359 €, bien inférieur à ceux d’autres appareils du genre, dont les tarifs dépassent souvent les 1 000 €, dont le Thermomix. Les performances du robot de la marque allemande seraient, selon ses utilisateurs, similaires aux modèles haut de gamme.

Pour cette « fournée », 150 000 pièces sont mises en vente dans 1 500 points de vente. Ce dernier sera toujours disponible au prix de 359 €. Michel Biero, directeur exécutif achat et marketing chez Lidl France, fait le point sur le dispositif en place. « Ce sera le même qu’en juin dernier avec 150 000 pièces, ce sera ‘tout pareil’ sans la pub TV. Tout simplement parce qu’on n’en a plus besoin avec le buzz, le bouche-à-oreille et les dizaines de milliers de personnes qui l’ont acheté en juin dernier et qui en parlent positivement sur les réseaux sociaux« , explique-t-il. Et s’il avait été techniquement possible d’en prévoir un plus gros stock, Lidl l’aurait fait : « à un moment donné, il faut les fabriquer ces Monsieur Cuisine Connect. On a un gros volume mais il faut servir tout le monde, toute l’Europe ! 150 000 pièces, c’est énorme ! Demandez à Intermarché combien il en a de sa copie conforme du Monsieur Cuisine. On va rigoler !« .

Lidl se sentirait-il menacé par l’arrivée d’un nouveau challenger sur son terrain de jeux ? « On ne craint personne, zéro crainte. Ça ne démontre qu’une seule chose : c’est qu’on les embête ! C’est génial qu’ils essaient de faire la même chose que nous. Pour mes équipes et moi, c’est hyper positif. On en est très fiers ! Après, je ne connais pas le volume, donc je ne voudrais pas commettre d’impair mais mon petit doigt me dit qu’ils ne doivent pas avoir un tel volume« . Et à ce titre, Lidl avait restreint en juin dernier le nombre d’achats possibles par client à 5 exemplaires de son Monsieur Cuisine Connect pour mieux contrôler les volumes.

Cette fois-ci, aucune restriction n’est prévue : « les premiers arrivés seront les premiers servis« . Pour autant, Michel Biero se veut rassurant. »Il y aura toujours la hotline avec la possibilité d’atterrir sur liste d’attente, prévient-il. » Et de rajouter j’espère que les gens auront compris que s’ils n’arrivent pas à mettre la main sur un robot le 2 décembre, il ne faudra pas qu’ils attendent très longtemps avant de voir les stocks se renflouer. Il y aura d’autres opérations l’année prochaine. On en sortira d’autres des Monsieur Cuisine Connect« . Sans nous révéler le nombre de Monsieur Cuisine vendu jusqu’à présent (la concurrence parle de 150 000 unités vendues), Michel Biero revient sur le phénomène de juin dernier : « on a vendu beaucoup de robots entre juin et août. Vraiment beaucoup. Je ne sais pas du tout s’il y aura autant de demandes et de gens qui souhaitent s’équiper« .

Les recettes, le nerf de la guerre

Michel Biero revient également sur les 10 nouvelles recettes qui seront ajoutées tous les mois dans l’appareil. « Nous travaillons avec les équipes de « Mon robot, ce héros« , précise-t-il. « Ce sont leurs recettes qui sont réalisées pour nous et qui seront ajoutées tous les mois« . Lidl a vraisemblablement bien compris que « les recettes, c’est le nerf de la guerre » et préfère donc ajouter du contenu inédit et non traduit. « Il y aura 550 recettes intégrées dans le Monsieur Cuisine, 100 de plus qu’au mois de juin et à partir de janvier, nous allons injecter automatiquement 10 nouvelles recettes par mois gratuitement et ce, pour tous les détenteurs d’un de nos robots-cuiseurs connectés« .

Enfin, quand on interroge Michel Biero sur la disponibilité de la commande vocale promise suite à la découverte du fameux micro « caché », qui a déchaîné les passions, « elle n’est en tout cas, pas prévue pour le 2 décembre« . La messe est dite !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *